Logo du gouvernement du Québec.
Office québécois de la langue française

Personnes lauréates

  • Grand Mérite Francopub

    Mme Isabelle Neault et M. Xavier Blais de l’agence Rethink Canada, pour la campagne de publicité radiophonique Virelangues pour fines bouches de Fantina & Mondello.

    Cette campagne a impressionné le jury par son originalité et son utilisation ingénieuse de la langue française. Les deux publicitaires se sont montrés inventifs en composant, sur le thème des charcuteries, d’amusants virelangues, c’est-à-dire des phrases construites à partir d’une suite de consonnes semblables. Sauriez-vous dire rapidement, sans vous tromper, Un pêcheur qui pêchait sous un pêcher penché y trouva une pancetta perchée?

  • Mérite Francopub – bourse Serges-Tougas

    M. Simon Blaquière de l’agence lg2, pour les publicités Web et imprimées Marteau-piqueur, Sableuse et Escabeau de Simplex

    Les calembours sont à l’honneur dans ces trois publicités, qui exploitent avec humour le vocabulaire de la construction. Le lauréat de la bourse Serges-Tougas s’est amusé à créer des jeux de mots courts, intelligents, efficaces. Pas étonnant que ces publicités décapantes se soient taillé une place de choix dans la sélection du jury!

  • Mérite Francopub – coup de cœur du jury

    M. Antoine Leclerc de l’agence Publicis Montréal, pour la publicité télévisée S’entrevivre de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

    Dans cet hymne au centre-ville de Montréal, le concepteur-rédacteur a conquis le cœur du jury avec sa prose audacieuse et rythmée. Le concept de cette publicité repose sur la ressemblance phonétique du nom centre et de l’élément s’entre. De s’entre-éclater à s’entrevivre, les néologismes verbaux s’entrecroisent sans jamais s’entremêler.