Un GRIBOUILLIS qui brouille les pistes

Son nom l’annonce déjà : il n’est pas très joli, le gribouillis… « Gris-bouilli »? Le mot suggère, par exemple, l’idée de légumes un peu fatigués nageant dans un liquide plus ou moins ragoûtant. À moins qu’on ne soit convié par une grand-mère qui s’y connaît. Le plat ennuyeux retrouve alors ses airs de fête. Les ingrédients épars prennent tout leur sens, baignant dans un bouillon imprégné du jus de l’os qui ravive la carotte et le panais fanés.

Le gribouillis laisse toujours place au progrès. Après tout, n’est-il pas le balbutiement de l’art, la prémisse d’un texte succinct et concis, le chaos nécessaire à tout travail créatif? Pour en tirer tous les fruits, il faut savoir composer avec les ingrédients donnés, de prime abord un peu esquintés, sans se laisser décourager.

Le gribouillis (comme les plats de nos grands-mères) rappelle résolument l’enfance, cet espace-temps de liberté et de découverte, d’essais et d’erreurs. Au signal, on dessine, on barbouille, on gribouille!

Retour dans les années 80, 70 ou… 60? Peu importe la décennie où vous avez vécu votre première rentrée, une classe reste une classe, avec les premiers qui jouent aux plus futés et ceux qui restent au fond pour s’envoyer des messages dès que l’enseignante a le dos tourné.

Découvrez qui fait quoi dans la classe de madame Ranger pour vous replonger complètement dans l’ambiance. Pour insérer vos réponses dans le tableau, glissez-les (verticalement) dans la case appropriée. Quand vous aurez rempli toutes les cases, cliquez sur le bouton Corriger et modifiez vos réponses au besoin.

Liste des indices :

  1. Alexis est l’enfant studieux du groupe.
  2. Marie-Noëlle, après la classe, flâne vers la maison.
  3. Julien trace des lettres attachées de façon malhabile.
  4. Alexis et Rémi ne portent pas de lunettes.
  5. L’enfant aux cheveux bouclés ne somnole pas.
  6. C’est un enfant rieur qui enfourche son vélo pour rentrer à la maison.
  7. Aucun garçon n’a de taches de rousseur.
  8. Le garçon taquin ne rentre à la maison ni en autobus ni à vélo.
  1. La fillette aux yeux bleus n’est pas rêveuse.
  2. Un des garçons s’exerce à écrire en lettres moulées.
  3. Rémi chuchote des blagues à l’oreille de sa voisine.
  4. Juliette griffonne sur son pupitre.
  5. Le garçon qui porte des lunettes arrive au service de garde en taquinant ses camarades.
  6. L’une des filles est une éternelle rêveuse.
  7. Juliette, enjouée, fait la course avec ses amis après l’école.
  8. Le garçon aux cheveux blonds monte dans l’autobus, sa petite sœur sur les talons.

 
Élève Trait physique Caractère Activité en classe Activité après l’école
Alexis
Marie-Noëlle
Julien
Rémi
Juliette