Prix Camille-Laurin


Cette haute distinction, décernée par les membres de l’Office québécois de la langue française depuis 1999, porte le nom de celui que l’on considère comme « le père de la Charte de la langue française ». Psychiatre et homme politique, Camille Laurin (1922-1999) a été élu député de Bourget à quatre reprises entre 1970 et 1994. C’est à titre de ministre d’État au Développement culturel qu’il a fait adopter, en août 1977, la Charte de la langue française, qui vise à faire du français « la langue normale et habituelle du travail, de l’enseignement, des communications, du commerce et des affaires ».


Comment participer?

L’appel de candidatures du prix Camille-Laurin 2017 s’est terminé le 27 janvier. Le nom de la personne lauréate sera dévoilé lors du Gala des Mérites du français le 22 mars 2017.

Dans l’intervalle, découvrez les lauréats et lauréates des années passées


Jury

La présidence du jury du prix Camille-Laurin est assurée par le président-directeur général de l'Office québécois de la langue française.

Ce sont les membres de l'Office qui composent le jury. Ils représentent les milieux entrepreneurial, syndical, universitaire, associatif et gouvernemental.

Les membres du jury

  • Monsieur Robert Vézina
    Président-directeur général
  • Monsieur Frédéric Bérard
    Codirecteur de l’Observatoire national en matière de droits linguistiques de l’Université de Montréal
  • Monsieur Gordon Bernstein
    Vice-président de Bernstein Delambre
  • Monsieur Daniel Boyer
    Président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
  • Madame Marie-Claude L’Homme
    Professeure titulaire au Département de linguistique et de traduction de l’Université de Montréal
  • Monsieur Gilles Dulude
    Président de Synergroupe Conseil en ressources humaines (2000) inc.
  • Monsieur Claude Pinault
    Sous-ministre associé responsable de l’application de la politique linguistique au ministère de la Culture et des Communications.
  • Monsieur Jean-Philippe Warren
    Professeur titulaire au Département de sociologie et d’anthropologie de l’Université de Concordia

Un concours qui rapporte!

En recevant le prix Camille-Laurin, la lauréate ou le lauréat verra son nom s’ajouter à la prestigieuse liste des personnalités ayant reçu cette grande récompense au cours des dix-huit dernières années. De plus, la personne méritante pourra assister au Gala des Mérites du français, qui a lieu chaque année au mois de mars. Ce gala est idéal pour échanger avec des personnes influentes des milieux du commerce et des affaires, des technologies de l’information, de la publicité et de l’administration publique.

Recevoir le prix Camille-Laurin, c'est aussi :

  • se voir remettre une bourse de 5 000 $;
  • bénéficier d'une publicité diffusée dans certains médias du Québec ainsi que dans les sites de l'Office québécois de la langue française et de la Francofête.

Le prix Camille-Laurin 2016 a été remis à M. Charles Tisseyre, animateur et reporteur à Radio-Canada.

M. Charles Tisseyre, lauréat du prix Camille-Laurin 2016, et M. Robert Vézina, président-directeur général de l’Office québécois de la langue française.


Les lauréats et lauréates au fil des ans

Depuis 1999, des personnalités issues de différentes sphères d’activité ont reçu le prix Camille-Laurin.

  • 2016 : Charles Tisseyre, animateur et reporteur à Radio-Canada
  • 2015 : Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal
  • 2014 : Hélène Cajolet-Laganière, linguiste
  • 2013 : Richard Garneau, commentateur sportif, journaliste et écrivain (prix décerné à titre posthume)
  • 2012 : Gilles Vigneault, auteur-compositeur-interprète
  • 2011 : Edgar Fruitier, comédien, musicologue et animateur
  • 2010 : Raynald Gagné, producteur de télévision
  • 2009 : Aucun prix remis
  • 2008 : Henri Dorion, géographe et toponymiste
  • 2007 : Steve Bergeron, journaliste
  • 2006 : Pierre Curzi, comédien
  • 2005 : Serge Quérin, médecin
  • 2004 : Marie-Éva de Villers, linguiste et terminologue
  • 2003 : Diane Riopel, professeure en ingénierie
  • 2002 : Jacques Laurin, linguiste
  • 2001 : Robert Auclair, juge
  • 2000 : Jean-Marc Léger, journaliste et fonctionnaire de rang élevé
  • 1999 : Aimé Gagné, relationniste et communicateur

Avant 1999, le prix Camille-Laurin portait le nom de Mérite de la langue française. Les lauréats de ce Mérite ont été :

  • 1998 : Robert Dubuc, traducteur et terminologue
  • 1997 : Nada Kerpan, traductrice et terminologue

Renseignements

Virginie Auger
Office québécois de la langue française
514 873-0563
1 888 873-6202
camille-laurin@oqlf.gouv.qc.ca